Internet & Audiovisuel

Dès sa création, en 1989, le Conseil a élaboré une directive selon laquelle les chaînes devaient veiller à programmer, en journée et en première partie de soirée, des émissions destinées au public familial. Constatant que le niveau de représentation de la violence augmentait au fil des années, le Conseil a proposé aux chaînes, en 1996, la mise en œuvre d’un système commun de classification des programmes : la signalétique jeunesse. En 2002, ce dispositif a été modifié pour donner aux téléspectateurs des indications d’âge explicites : -10 ans, -12 ans, -16 ans, -18 ans.

La recommandation du 7 juin 2005 sur la signalétique jeunesse et la classification des programmes définit les différentes catégories de programme et fixe leurs conditions de programmation.

Si Facebook est interdit au moins de 13 ans, ce n’est pas par mesure pédagogique comme nous pourrions le croire mais c’est une histoire de loi américaine relative à la protection des données de mineurs…

 

 

 

 

 

En 2016, 93% des 12-17 ans sont équipés d’un téléphone mobile et 79 % sont inscrits à au moins un réseau social. Au-delà, de la possession d’un téléphone connecté à Internet, 94% des adolescents possèdent un ordinateur à domicile (1)


 

Documentation